Mettre l’homme au centre de tout, lui redonner sa place, est-ce  bien ce qui se passe dans notre société où l’économique, le capitalisme et le libéralisme font fi de l’homme, de son bonheur, de son épanouissement ? Le Management Humaniste, qu’est-ce que cela signifie ? Est-il intéressant de s’attarder à cette notion bien débattue ces derniers temps ?

Cicéron disait déjà à son époque : « Les chefs doivent tout rapporter à ce principe : ceux qu’ils gouvernent doivent être aussi heureux que possible ». Qu’avons-nous fait de cette affirmation ? La logique économique nous aurait-elle fait oublier l’essentiel ? Humanisme (écoute, bienveillance,…) et Leadership (décision, mobilisation, …) sont-elles des notions à ce point antinomiques ?

Une étude de Dale Carnegie en 2012 révèle que 69% des employés désengagés sont très mécontents de leur supérieur et une seconde étude de Linkedin en 2016 annonce que 41% des travailleurs quittent à cause de la mauvaise gestion managériale, il y a lieu de se remettre en question et de penser différemment…

Le management humaniste en 5 points-clés :

Le Management humaniste n’est pas un cadre, une norme, une règle. Il s’agit d’un mode de gestion humaine ou l’individuation prime avant tout, en d’autres termes, il y a de multiples bonnes pratiques.  Celles-ci doivent respecter 5 grands principes :

  • Principe d’autonomie (liberté, personnalisation, initiatives, choix,…)
  • Principe de compétences (expression des talents, affirmation et développement des compétences).
  • Principe de reconnaissance et d’écoute (reconnaissance à la juste valeur et relation de confiance)
  • Principe du respect de la logique d’autodétermination (pleine capacité à faire des choix personnels).
  • Principe du respect de la singularité et de la subjectivité de la personne

 Pourquoi s’y intéresser maintenant ?

Notre société évolue et nos entreprises sont la fidèle reproduction du modèle plus large. Il y a plus de recherche d’équilibre vie privée/professionnelle, plus d’individualisation, les valeurs traditionnelles (ex : autorité) font place à des valeurs modernes (ex : démocratie) et les valeurs de sécurité et/ou d’appartenance font place à des valeurs d’expression (bien-être, qualité de vie,…).

  « L’homme le plus heureux, est celui qui fait le bonheur d’un plus grand nombre d’autres » Diderot

Bien sûr, il y a les sceptiques. Ceux qui diront que le monde des Bisounours et l’entreprise ne sont pas compatibles, que cela prend trop de temps à mettre en place, que sans règles claires et bien suivies, il n’y a pas d’organisation possible…

Il est clair que ce type de Management ne se met pas en place du jour au lendemain et que celui –ci est avant tout tributaire de la maturité de l’organisation et de sa Direction. En outre, le Management Humaniste doit maintenir l’équilibre entre compréhension et rigueur, n’évite pas les conflits mais tente de les comprendre et les aspects autoritaires ne sont pas laissés de côté si besoin en est.

Cependant, la plupart des contre arguments viennent avant dans la peur du changement, dans le manque d’agilité, de confiance et d’estime de soi, qualités fondamentales au discernement de ce qui peut être bon pour soi … et aussi pour l’autre.

 Par où commencer ?

Concrètement, nous vous proposons de commencer par réfléchir à comment mieux construire vos comportements en vous questionnant de la façon suivante :

  • Choisissez une attitude négative/ un comportement négatif que vous avez manifesté et que vous voudriez éviter de reproduire.
  • Identifiez la situation concrète (quand, avec qui, etc.)
  • Identifiez : Quelle était votre émotion ? Qu’avez-vous fait ? Quelle était votre intention de départ ? Quels furent les effets ? Sur vous ? Sur les autres ?

Nos intentions visent toujours la satisfaction d’un besoin ou le soulagement d’un désagrément. Si ce n’est pas le cas, il faut se demander quelle était l’intention positive de départ, quelles seraient les autres solutions (comportement) ? Quel serait mon choix (pour être plus efficace et satisfaisant) ?

Envie d’aller plus loin ? Découvrez  « De Manager à Leader : inspirez l’engagement au travail« .  Nous souhaitons grandir avec vous; parlons, débattons, commentez.

Share